Article

Monthly Archive for juin, 2014

La peur du divorce est toujours là

Question à Samad Benalla médecin sexologue, coach personnel
La peur du divorce est toujours là

L’indépendance du couple

De l’indépendance du couple et de la colonisation intellectuelle ou émotionnelle , par le coach familial Dr Benalla Samad

Addiction et rapports financiers dans les couples selon le coach familial Benalla Samad
La veille des examens

A NE PAS FAIRE :

1 Attaquer un nouveau sujet
Si vous avez fait l’impasse complète sur une partie du programme du bac : c’est trop tard. Ce n’est pas la veille d’un examen qu’on peut acquérir de nouvelles connaissances. Tablez plutôt sur les révisions déjà acquises.

2 Voir ses amis (du lycée)
Si d’ordinaire voir ses amis est plutôt un moment de détente, oubliez la veille du bac ! Le stress engendre le stress et vous n’avez pas besoin de la pression du groupe aujourd’hui. Vous pourrez toujours les retrouver après les résultats du bac, pour fêter ça !

3 Réviser non-stop
Je le répète : il est trop tard pour réviser. Sortez plutôt faire un tour, changez vous les idées, parlez d’autre chose. L’idée est de se laisser le temps de digérer toutes les connaissances acquises et de prendre du recul pour être le plus zen possible le jour du bac.

4 Tenter une expérience
Quelles que soient vos habitudes : n’en changez pas ! La veille du bac n’est pas le jour à tenter de nouvelles expériences. Evitez à tout prix de tester un complément alimentaire/un plat/un produit/un mode de transport que vous ne connaissez pas. Au contraire, cultivez vos rituels : ce sont les meilleurs anti-stress.

5 Se coucher (trop) tôt
Si vous vous êtes couchés toute l’année à minuit, ne tentez pas de dormir à 20h : énervement garanti. Allez vous coucher à une heure raisonnable, détendu après une bonne douche ou une tisane, pourquoi pas quelques pages de votre bouquin préféré et surtout… ne pensez pas aux épreuves du bac.

A FAIRE

1 S’oxygéner.
Sortez, allez vous promener , faites du sport (mais pas trop pour évitez les courbatures), bref : allez prendre l’air. Le but est de s’aérer le corps et l’esprit pour trouver plus facilement le sommeil le soir venu et éviter les coups de pompe le jour des épreuves du bac.

2 Sortir de votre bulle
Cela fait des semaines que vous êtes penchés sur vos bouquins, profitez-en pour voir autre chose. Ecoutez la radio, regardez les infos, lisez le journal… En clair, informez-vous sur ce qui se passe dans le reste du monde, vous pourriez en avoir besoin lors d’une des épreuves et cela peut aussi influencer les résultats du bac.

3 Se préparer
Méthodiquement, préparez vos petites affaires pour le bac du lendemain: des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise, vos papiers administratifs, votre matériel, vos petits en-cas, etc. Repérez aussi les lieux de l’examen du bac et enfin, n’oubliez pas de glisser dans vos poches un objet fétiche en cas de coup de stress.

4 Se changer les idées
Vous avez besoin de décompresser. Un ciné ou un bon livre « pour le plaisir » : voilà de quoi vous échapper quelques heures des révisions du bac. Sans y penser, cela permet de prendre du recul et de « digérer » les connaissances acquises.

5 Réviser (mais pas trop !)
Cela fait des semaines que vous vous préparez au bac : vous n’apprendrez rien de nouveau aujourd’hui. Au contraire, c’est le moment de relire ses fiches à tête reposée, de revoir ses copies de bac blanc et de récapituler les dernières dates. De quoi obtenir les meilleurs résultats au bac.

Dites-vous que, quoi qu’il arrive, dans quelques jours, ce sera l’heure des résultats du bac et enfin des vacances, bonne chance !

LA BOULIMIE

LA BOULIMIE
Généralement féminine, concernerait environ 2 % des femmes et 4 à 8 % des étudiantes. Cette maladie est de plus en plus médiatisée, car l’idéal de minceur théorique auquel sont confrontées les femmes et auquel les jeunes filles sont hypersensibles, entraîne une pression terrible sur leurs comportements.
La boulimie est décrite très précisément dans sa définition officielle. D’après le DSM IV, bible américaine des maladies mentales, la boulimie se présente de la manière suivante :