Article

‘Forme & Bien-être’

Emission Stop au Silence dans Doc T’écoute avec Doc Samad sur HIT RADIO -08/02/15

Comment se faire aimer ?

Savoir se faire aimer et apprécier est un des paramètres essentiels du bonheur. En effet, sans amitié, sans amour ou tendresse, la vie ne vaudrait plus la peine d’être vécue. Vous connaissez certainement l’une de ces personnes que tout le monde aime. Et si, au lieu de penser qu’il s’agit d’un hasard ou d’une caractéristique génétique, si vous agissiez pour évoluer vers ce fonctionnement ? Voici quelques pistes pour vous aider à vous faire aimer…

– Sachez consacrer du temps aux autres. Si vous êtes toujours pressé, si vous n’avez jamais de temps pour échanger, vous ne pourrez même pas entrer en relation. Vous resterez transparent ou inexistant, tout simplement ! Le temps consacré aux autres est un investissement amical !

– Faites des compliments. Attention, il ne s’agit en aucun cas de flatteries ! Simplement, quand vous pensez quelque chose de positif de quelqu’un, dîtes-le lui. C’est simple ? Pas si sûr, nous avons tous tendance à garder ça pour nous. Alors que ça fait tellement de bien.

– Soyez positif avec vous-même : à partir du moment où vous pensez avoir une certaine valeur, où vous vous appréciez vous-même, vous transmettez cette idée à votre entourage. L’exact contraire de « je suis nul, restez à distance » !

– Cultivez le sens de l’humour : cela n’est pas forcément spontané. L’essentiel n’est pas d’avoir le mot qui fait mouche, mais d’être capable de se moquer de soi et de relativiser. Quand on sait rire de soi, on est tout de suite plus humain !

– Apprenez à demander : il est souvent plus facile de donner que de demander. Pourtant, en allant chercher de l’aide, vous permettez à l’autre d’être généreux. Et ça, c’est un beau cadeau : grâce à vous, il se fait une meilleure opinion de lui ! Rien de plus positif !

– Prenez plaisir à écouter : s’intéresser à celui qui est là. L’écouter vraiment avec gentillesse, empathie, intérêt. Cela paraît une évidence, mais peu de personnes en sont véritablement capables. Et celles qui le font sont toujours très aimées.

– Ne jugez jamais : juger, c’est très facile, mais très réducteur. Cela met une étiquette qui emprisonne. Et comme vous ne connaissez qu’une petite partie de l’autre, vous avez toujours tort ! Lui laisser la liberté d’être aussi tout autre que vous pouvez imaginer, c’est extrêmement précieux parce que plutôt rare !
Et continuez sur la lancée en y ajoutant votre grain de sel. En effet, chacun peut découvrir sa manière personnelle de se faire aimer : partagez vos passions, proposez des projets, soyez confiant et positif envers les autres, osez montrer vos limites et vos faiblesses, faites passer vos relations affectives en priorité, souriez, regardez la vie avec gourmandise, faites des cadeaux personnels, cultivez votre propre bonheur pour qu’il rayonne autour de vous Finalement, il y a mille manières de se faire aimer !

7 idées qui révolutionneront nos mauvaises habitudes

Zappez tout ce qui hurle à vos côtés
Inconsciemment, les émissions bruyantes à la télé, voire les news des faillîtes au JT vous tapent sur les nerfs. Vous n’êtes plus réceptif mais ignorez pourquoi. Arrêtez ce tintamarre d’ondes et privilégiez une atmosphère sonore détendue, une musique zen par exemple. Ou optez pour le rire, la grimace est plus belle. Les guignols à la télé par exemple. Pareil au bureau, et si vous avez des collègues qui crient autour de vous, essayez de vous isoler dans votre bulle, fermez vos écoutilles et concentrez-vous sur vos tâches.Les symptômes d’un léger mieux ne devraient pas tarder : style vous fredonnez au volant, souriez avec indulgence lorsque le chauffard que vous auriez injurié avant vous chipe la priorité, ou vous retrouvez avec joie les crises de fou rire avec votre copine …

Positivez

https://docs.google.com/open?id=0B7p9Xys2R9nsS0M2TWhoOHNpMHM

La veille des examens

A NE PAS FAIRE :

1 Attaquer un nouveau sujet
Si vous avez fait l’impasse complète sur une partie du programme du bac : c’est trop tard. Ce n’est pas la veille d’un examen qu’on peut acquérir de nouvelles connaissances. Tablez plutôt sur les révisions déjà acquises.

2 Voir ses amis (du lycée)
Si d’ordinaire voir ses amis est plutôt un moment de détente, oubliez la veille du bac ! Le stress engendre le stress et vous n’avez pas besoin de la pression du groupe aujourd’hui. Vous pourrez toujours les retrouver après les résultats du bac, pour fêter ça !

3 Réviser non-stop
Je le répète : il est trop tard pour réviser. Sortez plutôt faire un tour, changez vous les idées, parlez d’autre chose. L’idée est de se laisser le temps de digérer toutes les connaissances acquises et de prendre du recul pour être le plus zen possible le jour du bac.

4 Tenter une expérience
Quelles que soient vos habitudes : n’en changez pas ! La veille du bac n’est pas le jour à tenter de nouvelles expériences. Evitez à tout prix de tester un complément alimentaire/un plat/un produit/un mode de transport que vous ne connaissez pas. Au contraire, cultivez vos rituels : ce sont les meilleurs anti-stress.

5 Se coucher (trop) tôt
Si vous vous êtes couchés toute l’année à minuit, ne tentez pas de dormir à 20h : énervement garanti. Allez vous coucher à une heure raisonnable, détendu après une bonne douche ou une tisane, pourquoi pas quelques pages de votre bouquin préféré et surtout… ne pensez pas aux épreuves du bac.

A FAIRE

1 S’oxygéner.
Sortez, allez vous promener , faites du sport (mais pas trop pour évitez les courbatures), bref : allez prendre l’air. Le but est de s’aérer le corps et l’esprit pour trouver plus facilement le sommeil le soir venu et éviter les coups de pompe le jour des épreuves du bac.

2 Sortir de votre bulle
Cela fait des semaines que vous êtes penchés sur vos bouquins, profitez-en pour voir autre chose. Ecoutez la radio, regardez les infos, lisez le journal… En clair, informez-vous sur ce qui se passe dans le reste du monde, vous pourriez en avoir besoin lors d’une des épreuves et cela peut aussi influencer les résultats du bac.

3 Se préparer
Méthodiquement, préparez vos petites affaires pour le bac du lendemain: des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise, vos papiers administratifs, votre matériel, vos petits en-cas, etc. Repérez aussi les lieux de l’examen du bac et enfin, n’oubliez pas de glisser dans vos poches un objet fétiche en cas de coup de stress.

4 Se changer les idées
Vous avez besoin de décompresser. Un ciné ou un bon livre « pour le plaisir » : voilà de quoi vous échapper quelques heures des révisions du bac. Sans y penser, cela permet de prendre du recul et de « digérer » les connaissances acquises.

5 Réviser (mais pas trop !)
Cela fait des semaines que vous vous préparez au bac : vous n’apprendrez rien de nouveau aujourd’hui. Au contraire, c’est le moment de relire ses fiches à tête reposée, de revoir ses copies de bac blanc et de récapituler les dernières dates. De quoi obtenir les meilleurs résultats au bac.

Dites-vous que, quoi qu’il arrive, dans quelques jours, ce sera l’heure des résultats du bac et enfin des vacances, bonne chance !

LA BOULIMIE

LA BOULIMIE
Généralement féminine, concernerait environ 2 % des femmes et 4 à 8 % des étudiantes. Cette maladie est de plus en plus médiatisée, car l’idéal de minceur théorique auquel sont confrontées les femmes et auquel les jeunes filles sont hypersensibles, entraîne une pression terrible sur leurs comportements.
La boulimie est décrite très précisément dans sa définition officielle. D’après le DSM IV, bible américaine des maladies mentales, la boulimie se présente de la manière suivante :

Conférence: La Relation Parents / Enfants avec Doc Samad

Casactivités vous invite le Dimanche 1er Juin à 15 h 00 à la Conférence: La relation Parents/Enfants animée par Doc Samad (HIT RADIO) pour vous inscrire dès maintenant merci de remplir le formulaire suivant:
https://docs.google.com/forms/d/1DB7PjCMMkPKJJFhxIx3zdSMmHDREUxkyIoYtGLOqA7U/viewform?usp=send_form .